menu

MAQUETTE ALTAYA DS 21 IE 04.


RÉALISATION DE LA MAQUETTE ALTAYA DS 21 IE 04.

Une fois la maquette réalisée non sans bien des déboires et efforts, je voulais la mettre en valeur. Car malgré tout, elle est très belle. J’ai acquis un plateau tournant de bonne qualité. Mais rapidement, je me suis retrouvé face à un dilemme à la limite de l’insoluble. Désirant alimenter la DS via un cordon électrique d’un transfo 5 volts, comment passer les fils sans qu’ils ne s’enroulent, alors que le plateau tournera ???? Un cas qui semble tellement simple, mais qui en fait est un vrai problème.

J’ai cherché sur le net un connecteur rotatif, qui fait passer 12 fils. Car une autre idée m’a germée dans l’esprit. En effet, il est très difficile d’actionner les feux de stop, les phares, klaxons ou la suspension. Vu leurs emplacements respectifs, l’accès est très peu pratique,  et on risque donc de tout casser vu la taille minuscule des commandes. Moins on touche à cette maquette, mieux elle durera. J’ai donc voulu actionner toutes les fonctions de la DS par interrupteurs déportés.

J’ai vraiment galéré pour réussir a poser le connecteur rotatif sur ce plateau tournant qui n’était pas prévu pour ça. J’ai commencé par le mettre là ou je pouvait, mais décentré il ne remplissait pas sa fonction. J’ai donc dû le placer au centre, percer l’axe, et inverser sa position. Je vous jure la galère, 5 heures de temps pour parvenir au résultat escompté. Et j’ai faillit abandonner devant la difficulté d’adapter cela sur ce plateau tournant non prévu pour cette fonction.

A partir de là, réalisation d’un petit caisson pour insérer une platine de commandes via des interrupteurs, mais aussi afin que tout soit caché. Je ne voulait rien de visible, ni le plateau tournant, ni le moindre fils. Et ce n’était pas tout, il a fallut que je re-démonte la maquette afin de souder les 10 fils de commandes et d’alimentations. J’en ai profité pour ajuster la suspension arrière qui se levait trop, réglage Altaya non conforme. Mais aussi, il fallait trouver une solution pour que la DS soit amovibles, donc connectique de 10 pôles détachable. Là, un simple câble VGA a fait l’affaire.

Une vingtaine d’heures de plus pour arriver à un résultat acceptable. Au moins la DS est mise en valeur, et je peux m’amuser à montrer aux amis les différentes fonctions de la maquette, le plus simplement du monde en actionnant les interrupteurs, sans jamais avoir à toucher la DS. A mon avis, la suspension ne va pas tarder à rendre l’âme, la voiture étant trop lourde et le système est sous-dimensionné.

Mais on ne m’y reprendra plus. Au moins elle est finie et mise en valeur….mais une chose est sûre, ce n’est pas ma tasse de thé le modélisme.

Longue vie à nos passions.

 

 

 

LES AUTRES PUBLICATIONS CONCERNANT CETTE MAQUETTE :