facebook
menu

M 35 De Mr Bambino


En voilà encore une Citroën tellement Citroën. En effet peu de constructeur avaient autant d’audace, allant jusqu’à sortir « en série » des prototypes et les vendre à ses clients. Ces derniers se trouvaient du même coup testeurs officiels de la marque. Citroën toujours à la recherche de la nouveauté, de la pointe technologique et de l’originalité se passionna pour l’invention de M. WANKEL, le moteur à pistons rotatifs. On fait donc un moteur maison et on décide chez Citroën de le tester sur une auto de la marque. On tronçonne une AMI 8, et non content de lui mettre un moteur expérimental, on lui additionne la suspension hydropneumatique de la DS !!!! Sans commentaire… L’avenir de ce moteur fut, on le sait, chaotique, consommant beaucoup trop et s’usant plus vite qu’il ne faut pour le dire. En revanche, peu de pièces mobiles, presque 2 fois moins que sur un classique 4 cylindres. Il peut monter en régime sans fin et fait preuve d’une très grande puissance pour une cylindrée et un encombrement très réduit. Citroën le mettra réellement en série après ses M35 sur la GS birotor. La M35 fut numérotée sur l’aile avant gauche, jusqu’à 500 exemplaires. En vérité il n’en fut produit que 267 modèles très précisément. Entre son originalité des lignes, suspensions et motorisation, ceci en fait auto RÉELLEMENT exceptionnelle. Un jour j’en aurai une foi d’Othello !!! Voici une M35 restaurée par M. Bambino, il y en a peu en très bon état. Profitions de ces photos. Cette M35 fut achevée de restauration en avril 2006. Au moment où j’ai pris ces photos, il restait les panneaux de portes à monter.