menu

GARAGE CRESCIA en Suisse


Tout le monde dans la collection Citroën connaît plus ou moins ce restaurateur et passionné des Citroën. Il collection notamment les modèles Chapron, et la DS reste sa voiture préférée. Il possède un musé exceptionnel et la qualité de restauration qu’il fait est sans équivoque. Je vous présente ici son atelier, exposition qui sont à 10 minutes de son musé. On est ici à Neuchâtel, St Blaise pour être précis. Le garage initialement fondé par son père (garage du lac) vendait au début des Citroën et des Honda. Mais les doubles chevrons ont vite poussés l’intrus nippon. Et par la suite, la vente des autos neuves fut éclipsée par la voiture de collection. Ici tout est parfait, la galerie expositions laissent rêveur. La maman de Vincent d’une très grande gentillesse veillent sur tout cela et tout est d’une présentation et propreté impeccable. On y voit aussi le nombre innombrables de trophées, prix et autres que la famille Crescia à gagné au fil des ans. Car le père est tombé amoureux de la DS en 1955 et quitta l’Italie pour s’engager chez Citroën à Paris et apprendre et vivre avec la DS. Tout est parti de là pour finir par s’installer en Suisse à Neuchâtel.

Régulièrement je vais chez mon ami Vincent CRESCIA, histoire d’en prendre encore plein les yeux. Ici des autos en chassent d’autres, des restaurations concours extrêmes aussi. Et dans son musée, il y a toujours des nouveaux modèles. A ce sujet pour l’année prochaine, Vincent va construire une seconde halle un peu plus grande que celle-ci bien connue. Je ne manquerais pas de vous rapporter tout cela en temps voulu. Encore et toujours je suis en admiration devant son travail, la qualité des restaurations et sa persévérance à vouloir faire un musée unique au monde sur Citroën. Vous verrez notamment une SM qui est en phase finale de restaurations, toute neuve, le prix me direz-vous ?? On avoisine les 100000 euros. Oui vous avez bien lu, cent milles Euros pour une SM neuve, et presque pareil pour une DS 23 IE berline récemment terminée et livrée. La bonne nouvelle c’est qu’il y a des gens prêt à mettre beaucoup d’argent sur une DS ou SM, comme d’autres le font sur des Jaguar, Rolls ou autres Bentley. Le mythe Citroën n’est pas prêt de diminuer !!!

Le 28 février 2012, profitant d’un passage à côté de Neuchâtel pour mon métier de DJ, je fait un crochet par son garage. J’avais entendu dire qu’il avait donné un sérieux coup de lifting à son établissement. Le résultat est bluffant, ça sonne pro et haut de gamme. La très grande classe. Vincent comme à son habitude, ne fait pas les choses à moitié. Je trouve cela smart et classieux à la fois. Vincent à installé un atelier de peinture et de tôlerie sur place. C’est donc bien plus pratique. Vincent croule sous le travail, preuve que le haut de gamme n’est pas touché par la crise. Des cabriolets à la pelle, des DS exceptionnelles et comme toujours, des restaurations magnifiques. J’entends souvent dire du mal de Vincent, au même titre que pour moi du reste, mais je pense que cela n’est que pure jalousie de la part de ces gens, qui bien souvent critique mais ne font rien de bon !! Passons cela, je reste pantois et Vincent m’a suggéré de travailler avec lui… mais j’aime trop ma liberté, et mon métier de DJ et radio me passionne trop pour arrêter et passer 100 % sur Citroën. Restaurer les Citroën c’est bien, mais la complexité des ses autos, ajouté à leur âge font qu’on arrive jamais à la perfection. Et souvent les clients ne comprennent pas qu’il peut avoir de temps en temps des petits tracas même après une restauration. Aussi, la qualité des pièces neuves n’est pas toujours au rendez-vous, ce qui n’arrange rien. Voici quelques photos de ce qui est pour moi le plus bel atelier de restauration dédié quasiment qu’aux DS. Et encore bravo à toi Vincent pour tout ce que tu as fait pour les Citroën de collection.