facebook
menu

DS 23 PALLAS BVH 1973 LIBANAISE 08.


DS 23 PALLAS BVH 1973 LIBANAISE 08.

La restauration du châssis de cette DS Libanaise fut vraiment un travail de titan. Je crois n’avoir jamais fait sauver un châssis aussi malade. Plus on sablait, plus on découpé, plus il y avait à faire. Jusqu’aux custodes arrières, complètement malades. Sans la ténacité de José le tôlier de la carrosserie, je ne sais pas s’il aurait été possible de la sauver. Et tout est fait dans les règles de l’art. Je sais qu’on est capable de sauver n’importe quel châssis à présent.

Afin de continuer sur un très bon travail, Fixmax et Serge n’ont pas lésiné sur la préparation du châssis. Pour la première fois aussi, j’ai dû faire faire un second sablage après les réparations tôles. Et il a fallut encore sabler à la main les petits recoins qui résistaient au grand sablage. A chaque fois, ponçage fin à la main. Antirouille époxy, et encore ponçage complet. Et ainsi de suite. Sans oublier de la basculer pour finir de retirer le moindre ancien goudron, à la main au décapeur thermique. De tout ce travail, ressortira un châssis à la finition exemplaire, et une tenue dans le temps adéquate.

Entre-temps, je n’ai plus rien à préparer, toutes les pièces  sont prêtes à être « jetées » dans la DS. J’ai même mis en route le moteur par terre, laissé tourner plusieurs fois, il fonctionne. Jeudi 06 octobre 2016, le châssis est quasiment fini, la DS après 4 mois passée à la carrosserie, va rejoindre mon sous-sol et le remontage intégrale pourra commencer.

Voici 262 photos de la fin de rénovation du châssis.