facebook
menu

DS 23 IE CONFORT 1973 Remise en état 01.


Courant juillet 2007, un ami me téléphone et me signale qu’il vends sa DS 23 IE modèle confort de 1974 boite 5 vitesses. Je la connaissais pour l’avoir vue quatre ans auparavant. Il me dit qu’il n’a pas avancé les travaux, la carrosserie ayant subit un ponçage. Voiture très saine, totalisant 77000 kilomètres d’origines et n’ayant eue qu’un seul propriétaire lorsqu’il l’a achetée au début des années 80. Depuis elle ne roule pratiquement plus mais est maintenue en état de fonctionnement. Je descends la voir et devant son état très sain, je me décide à l’acheter. En parlant avec mon ami José, on a décidé de la refaire et de la vendre par la suite. On a assez de DS, mais trouver une DS aussi saine de nos jours est assez rare, surtout en Suisse, alors autant la sauver. De plus, une DS 23 Injection munie de la boite 5 vitesses mais en finition confort, donc non Pallas est extrêmement rare. Quasiment toutes les DS 23 IE sont en finitions Pallas, et les très rares vendues confort ont subit depuis des lustres la modification Pallas. Bien entendu pour cette dernière, pas question de la modifier. Sa couleur est le Brun scarabée, tissu moutarde. Voilà donc un chantier qui n’était pas prévu que je vais réaliser cet hivers 2007-2008. Premier mouvement, retirer le réservoir d’essence pour le refaire, inspecter l’auto qui tourne bien. Immédiatement après l’avoir réceptionnée, mon sang ne fait qu’un tour. Commencer par refaire l’arrière, démontage du réservoir et de la tuyauterie arrière. Je l’emmènerait faire sabler cette partie même si il n’y au strictement aucun point de perforation. Une DS a toujours un peu de rouille cachée ça et là. Le sablage permet de partir sur une bonne base. De plus gratter à la brosse métallique tout le châssis arrière et les longerons représente un long et détestable travail que je préfère ne pas réaliser au risque de perdre beaucoup de temps sans pour autant obtenir un bon résultat. Eh oui, dès fois on pense faire des économies en faisant soi-même des tâches, mais il en est autrement si l’on y réfléchit bien !!!! Une fois l’arrière sablé, protection du châssis, réfection des tôles de fermetures des longerons, gouttières etc..etc..etc. Ensuite une peinture complète et après cela, réfection de toute la mécanique avant à neuf comme je le fait habituellement. Encore un beau travail à faire en perspective.

LES AUTRES PUBLICATIONS CONCERNANT CETTE VOITURE :