menu

DS 23 IE BVH PALLAS 1974 RESTAURATION INTÉGRALE 16.


DS 23 IE BVH PALLAS 1974 RESTAURATION INTÉGRALE 16.

Avec une DS, ce n’est jamais fini, surtout si on veux une auto sans reproches. Du reste, cela est impossible, car on fait du neuf avec du vieux. La restauration de ma DS 23 IE équipée du maximum possible d’options proposées par Citroën est terminée, et je profite de cette DS depuis deux été déjà (2015).

J’ai encore fait quelques petites choses dessus durant ce printemps et été 2017. Réalisation d’une console pour accueillir deux haut-parleurs à l’avant sous le toit et pose de l’antenne radio. Le toit n’était pas étanche, avec mon carrossier, on arrive pas à un bon résultat. J’ai donc déposé les inox afin d’appliquer un joint silicone discret. Encore quelques détails rares car uniquement sur les DS injection et climatisées, comme le double anneaux pour fixer la durite de sortie du filtre à air et le tuyaux de ventilation de l’aile droite.

Réalisation d’un système pour régler la tension de la courroie du compresseur de climatisation. J’ai eu la chance de trouver juste le revêtement de la console centrale de climatisation en parfait état. Je l’ai donc remplacé et cela achève de finir la planche de bord à la perfection.

Des petits détails, mais qui permette d’arrive à un résultat presque parfait. Et niveau fonctionnement, je me fait un plaisir de la faire rouler pour les gens qui viennent me rendre visite. Afin de leur montrer ce qu’est une DS réellement neuve, depuis les trains roulants. Comme je le dit, une DS est tellement bien conçue, que même usée, elle semble toujours bien fonctionner. Mais lorsque tout est refait dans les règles de l’art, c’est un autre monde. De plus cette DS est extrêmement silencieuse, grâce à sa boite hydraulique à 4 rapports mais rallongée, et le fait que j’ai fait équilibrer le bas moteur avec tolérance zéro comme les moteurs de compétitions.

Un pur régal, et j’en profite bien les jours de soleil. Mon but, rouler dans mes autos de collection le plus possible, entre avril et octobre de chaque année.

 

Longue vie à nos Citroën.

 

 

 

LES AUTRES PUBLICATIONS CONCERNANT CETTE VOITURE :