facebook
menu

RESTAURATION CITROËN SM AVEC MOTEUR DS 21 POUR USAGE INTENSIF 09.


RESTAURATION CITROËN SM AVEC MOTEUR DS 21 POUR USAGE INTENSIF 09.

Deux semaines de pose concernant la restauration de ma SM spéciale. J’ai pu trouver des pièces d’ occasion au salon Citromobile en Hollande. Maintenant qu’elle est sur ses roues, je la retourne dans le bon sens et mise sur cales.

J’ai fini de préparer le moteur en changeant la boite à eau qui fuyait par une neuve. En présentant les pattes d’adaptation pour poser sur un berceau de SM, je m’aperçois que la sortie échappement DS ne peux plus se placer. Il va y avoir de la fabrication sur mesure à faire… Je ne suis pas au bout de mes peines.

Puis j’ai commencé à monter une partie de la moquette. J’ai choisi une moquette noire (ce qui n’a jamais existé pour la SM), afin que ce soit le moins salissant possible. Par rapport aux moquettes chamois ou grises, on peux dire que la moquette noire se fait très discrète.

Puis vint le moment de poser le moteur-boite. Là, j’ai passé presque cinq heures pour réussir à la placer. Il m’a fallut ajuster les supports moteur pour que ce dernier soit à la bonne hauteur. Une fois le moteur posé, cela ne me choque pas du tout, vu que j’ai plus l’habitude des moteurs DS. On pourrait même presque croire que la SM a été pensée pour recevoir un moteur DS. Mais je ne suis pas sûr qu’à l’utilisation, tout ira bien….a voir…

Ensuite, je monte les cardans neufs, les éléments tournants et divers tuyaux. Tout est très long sur la SM, et encore plus lorsque l’on fait des modifications. Il me reste encore beaucoup de problèmes auquel je doit trouver des solutions. Comme le circuit d’eau, la sortie échappement à faire sur mesure. Un ami spécialiste en soudures inox va me confectionner cela. Et le système d’accélérateur a créer aussi.

Même si les travaux avancent, il me reste vraiment beaucoup de choses à faire, et résoudre bien des dilemmes. Si j’arrive à bien la faire rouler, j’aurai mérité les moments de plaisir  son bord. Car franchement, c’est un travail de fou, de malade et ruinant…. J’en revient à mon l’adage favoris.. »Tout le monde savait que c’était impossible, sauf un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait ».

 

LES AUTRES PUBLICATIONS CONCERNANT CETTE VOITURE :