facebook
menu

2CV TYPE A 1951 achat.


Voilà, cette fois je suis définitivement bon à jeter dans l’asile des fondus de Citroën…… mais avec une spécialité, les Citrons épavesques !!!! Mardi 6 avril 2004, je reçois un mail d’un garage Citroën en Suisse pour la vente de plusieurs autos de collections, 2 SM, 1 DS et 1 2CV de 1952 le tout à restaurer. Mon sang ne fait qu’un tour, je rêve d’une 2CV type A depuis longtemps, très longtemps même. Le sigle Citroën dans l’ovale, moi ça me rend fou. Je décroche mon téléphone, le garage que je connais un peu est à 25 minutes de mon lieu de travail. je saute dans ma DS 19 de 67 et hop, j’y suis. Rencontre avec Mr. Chollet vraiment très sympa et dans son garage, partout il y a des photos, des miniatures des anciennes mythiques Citroën. Bon la 2CV convoitée est enfouie parmi d’autres Citroën. Comme me l’a spécifié son vendeur, elle est totalement d’origine dans tous les sens du terme, cuite en un mot. Mais elle possède son vrai moteur 375 cm3 ce qui est encore plus rare que le modèle en lui même. Tout est là, dans son jus, jamais vraiment touché. Comme le prix est symbolique et livrée dans mon garage en plus, je n’hésite pas une seconde. Prenez garde en voyant les photos, ça fait très peur. Elle porte le numéro de châssis 22830 et serait de septembre 51.

En janvier 2005 soit deux mois avant de quitter définitivement ce local pour ma maison, je décide de mettre en route ma 2CV. Pour cela, contrôle des points névralgiques. Batterie neuve, le démarreur tourne assez faiblement. La pompe à essence ne débite plus rien. Je commande une pompe à essence neuve ainsi qu’un kit allumage. Manque de bol, on m’a assuré que les 2CV 6 volts avaient toutes le même allumage chez un grand spécialiste. Eh bien pas sur la mienne qu’ils ne connaissent pas vraiment car très ancienne. Mais on démonte et on nettoie les vis platinées qui semble être en bon état. Remplacement des fils de bougies et des bougies par la même occasion. Remplacement du fil de masse aussi. La pompe neuve marche très bien mais la deuche ne veut rien savoir. Le démarreur tourne très faiblement. Réfection de celui-ci, mais cela prend du temps car je donne à mon électricien pour qu’il le démonte, me rend les pièces, je les fais zinguer, je peins le reste. Puis il remonte avec charbons et tout le commerce. On est en juin, je ne suis plus dans ce local mais la 2CV oui. Le démarreur est flambant neuf et mon ami Guy le remonte. La 2CV démarre sans problèmes après tant d’années. Quelle mécanique. Je vais pouvoir l’enlever de mon ancien local et la rapprocher de chez moi. Sa restauration n’est pas encore à l’ordre du jour, mais elle tourne et peut-être déplacée sans problèmes.

Ce mardi 7 octobre 2008, la 2 CV a 60 ans jour pour jour. Elle fut donc présentée à Paris au Grand Palais le jeudi 7 octobre 1948. Possédant une 2CV type A de 1952 en état d’épave absolue, je ne suis pas pressé pour la restaurer. Mais un jour, peut-être dans 10 ans, elle aura droit à son tour. Elle trainait derrière mes garages ou mon allée depuis 3 ans sous une bâche. Je cherchait désespérément une place dans une grange pour qu’elle soit à l’abri. Le hasard à choisi ce mardi 7 octobre 2008, date anniversaire des 60 ans de la deu-deuche. André, un bon ami m’appelle au petit matin et me dit « Tu as 30 minutes pour que ta 2CV soit prête à être chargée, je l’embarque. » Surprise Oh combien magnifique qu’il me fait là. Et à onze heure du matin, on emmène la 2CV qui va rejoindre une grange ou dorment des tas d’autres 2CV et Citroën. Il y a du reste mon ancienne GSA que j’avais restaurée (cliquez ici). Eh voilà ma 2CV au sec, qui restera là des années avant qu’un jour une mouche ne me pique et que je la restaure. Car j’y tiens vraiment, étant un grand amateur des premiers millésimes des autos, je voulais une Type A avec l’ovale chevronné, et pas une autre, ce qui ne laisse que les 2 premières années de commercialisation. Bonne fête à toi la deuche…. dors bien !!! Et un grand merci à André. André qui a profité de sortir sa Type A de 1954 dans un état de neuf absolue par contre. Il va la remettre en route pour la vendre.

Enfin en 2010, le temps passe et je ne me sens pas le courage de refaire cette 2CV, je planche pour faire une réplique de DS cabriolet. J’ai donc revendu cette 2CV en Suisse et qui sera restaurée.